Vous trouverez ici de nombreuses informations pour vous aider à mieux comprendre les soins prodigués par votre vétérinaire ainsi que des conseils pour participer au bien-être général de votre cheval.

 

 

N'hésitez pas à vous référer au lexique pour comprendre parfaitement le vocabulaire employé dans le milieu vétérinaire.

imprimer
PSEND_ALT

  

Actuellement trois grandes causes et facteurs de risque d’apparition d’ulcères gastriques sont clairement identifiés :

 

- l’alimentation : lorsqu’elle est trop souvent modifiée, fractionnée, concentrée ou sans fibres

- l’entrainement : lorsque le travail est intensif

- les perturbations de l’environnement : confinement au box, transports, arrivée dans un lieu inconnu…

 

De même, des douleurs musculo-squelettiques, une anesthésie générale ou des traitements avec certains anti-inflammatoires sont autant de facteurs « ulcérogènes ».

 

Il existe actuellement de nombreux facteurs de risques bien identifiés ou suspectés dans la genèse des ulcères gastrique chez le cheval :

 

Avérés, confirmés Suspectés

 

  • L’entrainement et l'exercice intensi, répétitif ou à grande vitesse
  • Les transports surtout longs 
  • Le sevrage ou séparation
  • Le confinement à l’écurie en box
  • La gestion de l'alimentation 
  • L’anesthésie générale

 

  • Le type de ration (particulièrement des rations élevéesen glucides hautement fermentescibles)
  • La douleur
  • Des pathologies intercurrentes
  • La gestation
  • Certains traitements médicamenteux
  • Certaines maladies infectieuses
  • Des facteurs héréditaires
  • Des infections bactériennes de la muqueuse gastrique

 

 

Dans de nombreuses espèces, l'ingestion d'aliments et la distension de l'estomac sont des facteurs qui stimulent la libération des sécrétions gastriques. Le cheval sécrète de l’acide chlorhydrique en permanence dans son estomac ce qui a pour conséquence un pH très bas localement.

 

 

                       En milieu naturel, le cheval passe 16 à 18 heures par jour à brouter et produit une salive riche en bicarbonates lors de la mastication, ce qui permet de neutraliser (tamponner) cette acidité gastrique. Il existe généralement un équilibre entre les facteursagressifs (acide, pepsine et autres enzymes) et les facteurs de protection de la muqueuse gastrique (bicarbonates, mucus, aliments) favorisant  un pH stable et l’intégrité des muqueuses. Les ulcères gastriques sont la résultante d’un déséquilibre entre ces facteurs de protection et les facteurs d’agression de la muqueuse de l’estomac.

 

 

 

Les conséquences des ulcères sont variables mais peuvent être dans certains cas dramatiques pouvant aller jusqu’à l’apparition de coliques, d’anémies dues aux saignements, de péritonites voire de perforations.

 

 

 

 

Les symptômes associés aux ulcères sont variés et pas toujours spécifiques.

 


Chez le cheval Adulte

Chez le Poulain

 

  • Baisse de la consommation d'eau
  • Appétit capricieux, ou anorexie 
  • Coliques pendant ou juste après le repas
  • Diarrhée ou crottins ramollis
  • Grincements de dent
  • Bâillements
  • Abattement
  • Agressivité ou anxiété au box
  • Intolérance à l’exercice
  • Baisse de forme ou contre performance
  • Rétivité (refus de travailler) 
  • Mauvais état général, poil piqué 
  • Amaigrissement ou pas de prise de poids

 

 

  • Augmentation de la durée du décubitus (temps passé couché),
  • Grincement de dent (bruxisme),
  • Hyper-salivation (ptyalisme)
  • Dépression
  • Coliques intermittentes et post prandiales (après repas)
  • Diarrhée
  • Régurgitation de lait
  • Mauvais état général

 

Tableau 1 : Les symptômes de l’ulcère gastrique chez le cheval adulte et le poulain

 

 

 

Seule la gastroscopie permet de confirmer la présence et le degré exact, l'étendue et la localisation des lésions d'ulcères de l’estomac. Tous ces facteurs influent sur le pronostic et la durée du traitement. C’est un examen qui est réalisé sur le cheval debout et tranquillisé, mis préalablement à jeun pendant 12 heures minimum.

 

Un gastroscope (endoscope souple de trois mètres) est introduit  par le naseau puis l’œsophage jusque dans l’estomac. L’estomac tout entier est examiné, les lésions sont identifiées, localisées, mesurées et gradées (score de 0 à 4). Elles sont parfois filmées et enregistrées pour permettre un suivi de leur évolution au cours des examens de contrôle à venir. Le suivi des lésions et de l’efficacité du traitement mis en place s’effectue par des gastroscopies de contrôle répétées à partir de 15 / 30 jours.

 

  

Lors de suspicion, et même sans gastroscopie, le vétérinaire peut prescrire un médicament adéquat en s’appuyant sur l’examen clinique (présence de symptômes tels que des grincements de dents) et les facteurs de risque bien connus (transport, stress, entrainement).
 
Après trois ou quatre jours de traitement, il pourra également s’appuyer sur les résultats d’efficacité clinique pour établir un diagnostic thérapeutique.

 

Il peut être intéressant  de réaliser une prise de sang pour dresser un profil d’analyse minimum (hématologie et biochimie) et un dosage enzymatique (pepsinogène, gastrine, amylase, lipase, etc.) mais ces résultats ne peuvent pas servir au diagnostic de certitude des ulcères gastriques.  

 

 

                 Enfin, le test au sucrose permet aussi de dépister de manière non invasive les chevaux souffrant d’ulcères gastriques: les tests de perméabilité au sucrose sont un bon indicateur de la présence d'ulcères gastriques chez les chevaux : en absence d’ulcère, le saccharose n’est pas absorbé par la muqueuse gastrique. Cependant, ils ne sont pas spécifiques et moins faciles à réaliser en pratique que la gastroscopie désormais bien développée chez les vétérinaires.

 

 

 

 

 

Le but de tout traitement des ulcères chez le cheval  est de soulager la douleur, d’améliorer les signes cliniques, de favoriser la cicatrisation, de prévenir les complications et d’éviter la récidive tout en préservant un équilibre de la flore gastrique.
À ce jour, il existe deux grands principes de traitement :
  • les molécules qui agissent comme des pansements gastriques
  • les molécules qui régulent l’acidité gastrique

 

Les supports nutritionnels peuvent également être recommandés par votre vétérinaire.

Les Laboratoires AUDEVARD ont notamment développé EKYGARD, aliment complémentaire spécialement conçu pour le confort de la muqueuse gastrique. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

 

Le choix des stratégies d’alimentation est prépondérant dans la prévention des ulcères gastriques chez le cheval. Des rations avec beaucoup de fibres (foin à volonté, libre accès au pâturage), une alimentation fractionnée et des teneurs réduites en sucres hautement fermentescibles (peu de concentrés ou de grains) sont recommandées.

 

L’adjonction de foin de luzerne ou d’huile riche en acides gras semble également donner de bons résultats dans la limitation de l’effet ulcérogène.

 

Pour gérer les différents stress, le bon sens est de rigueur : aménager des temps de repos au cours du transport, assurer une hydratation correcte et continue, ménager des temps de sortie réguliers au paddock pour les chevaux au box…

 

 

Conseils pratiques de prévention :

 

  • Réduire le stress ;
  • Donner des suppléments protecteurs de la muqueuse gastrique lors de tout changement de vie (environnement, travail, ration) ;
  • Fragmenter le repas au maximum (4 fois par jour) ;
  • Donner du foin à volonté ;
  • Favoriser l’accès au paddock ou encore mieux à la pâture ;
  • Vermifuger régulièrement votre cheval (selon les résultats de la coproscopie) et surtout l’automne traiter contre les gastérophiles. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Contrôles des contaminants dopants

 Consulter les rapports d'analyse

Lot n°:


Mode d'emploi

Zoom sur un
thème



La « pousse », souvent appelée RAO ou « emphysème » chez le cheval, est aujourd’hui considérée comme une forme d’asthme du cheval.

Actualité



Gwendolen Fer rejoint la TEAM Audevard !

Zoom sur un
produit



Du nouveau dans notre gamme comportement Confidence EQ

X

Espace professionnel

Ayants droit de la santé équine,
accédez à des informations scientifiques,
des liens utiles et des outils spécialement conçus pour vous.

Identifiant :

Mot de passe :

S'inscrire Mot de passe perdu ?

Espace sécurisé

Renseignez ici les informations nécessaires à la bonne gestion de votre compte suite au changement des conditions d’achat